Antenne multi doublets

 

Concept.

Cette antenne comme son nom l’indique est constituée de plusieurs doublets (demie onde) chacun étant accordé sur une bande différente, la descente vers la station est en coaxial.

Deux types de multi doublets.

  Les brins rayonnants de chacune des bandes sont à 90 degrés.

 

 

  Les brins rayonnants de chacune des bandes sont parallèles.

 

 

 

Seul le montage avec des brins parallèles sera détaillé.

L’autre montage semble plus compliqué à mettre en œuvre, 4 points d’attaches sont nécessaires et une superficie au sol plus importante.

 

Construction.

Du câble électrique rigide ou non rigide

Des écarteurs isolants entre les 2 brins.

Quelques colliers rilsan.

Un support pour la prise coaxiale et l’assemblage des 2 fois 2 fils

Une drisse pour tendre le conducteur le plus court.

Et si possible un système à poulie pour monter et descendre cet aérien.

 

Le support

Fabriqué à partir d’une ancienne planche à découper (plastique polyéthylène) , très bon isolant, résiste aux UV et très facile à travailler.

Les photos nécessitent aucune explication.

 

 

 

On voit que le matériel a un peu souffert, il est en place depuis 15 ans.

 

Ce genre de connecteur sans symétriseur (bien mieux fait) existe dans le commerce, mais aussi avec symétriseur 1 sur 1, j’ai testé ce symétriseur, puis abandonné mon rendement était meilleur.

 

Le câble électrique.

Dans le cas de la photo ci-dessus il s’agit d’une antenne 20m et 17m, les longueurs n’étant pas très importantes, j’ai utilisé du multibrins souple   de 2.5 mm².  

La longueur d’un dipôle calculée suivant la formule

Théoriquement « 150 divisé par la fréquence en Mhz »

Pour le dipôle 1 (bande 20m) centré sur 14.150 Mhz donne 150/14.150 = 10.60

Pour le dipôle 2 (bande 17m) centré sur 18.100 Mhz donne 150/18.100 = 8.28

En pratique pour obtenir la longueur physique, un coefficient de 0.95 est appliqué donc 150x 0.95 =142

 Soit pour la bande 20m

142/14.150=10.03 soit deux brins de 5m01

Soit pour la bande 17m

142/18.100 =7.84 donc deux brins de 3m92

 

Les écarteurs.

Pour permettre l’éloignement des deux conducteurs à 10 cm l’un de l’autre,  du tube IRL (tube rigide électrique, résistant bien aux UV)  de diamètre 20mm est parfait , couper des longueurs de 12 cm puis percer  ces tubes (en haut et en bas,  10 cm d’écart) pour permettre le passage des conducteurs.

 

Les drisses.

 Ce tendeur permet de maintenir tendu le brin le plus court à la longueur du plus long pour rejoindre le dernier isolateur

 

 

 

Ci-dessous un exemple de la réalisation.

 

 

A noter : suite au déplacement de cet aérien l’accord sur la bande 17m n’était plus sur 18.100 mais sur 18.600. Pas de panique plutôt que de remplacer les 2 brins de cette bande, l’ajout de quelques centimètres de conducteur de chaque côté (utilisation d’un domino) a permis de retrouver l’accord.

 

Collier rilsan.

 

Pour éviter que les écarteurs bougent de trop le long des câbles, un petit collier rilsan serré sur ces câbles de part et d’autre de l’écarteur immobilise celui-ci. Un hic ces colliers ne résistent pas longtemps aux UV.

 

Conclusion.

 

Un exemple de plusieurs antennes multi dipôles utilisées au QRA

 

 

Bien entendu ces antennes ne sont directives que dans des directions privilégiées, elles ont été accordées pour utiliser au minimum la boite d’accord (Bypass) et utilisent les 2 entrées coaxiales de la MFJ-949E.

 

Le réglage de l’antenne 17m/20m a été contrôlé à l’aide d’un NanoVNA.

Voir ci-dessous

 

 

Pierre Schuster F5BQV                  Septembre 2021/Avril 2022                                          

 

Retour à l’accueil  http://f5bqv.fr